Home CAMEROUN Cameroun : Paul Biya a fait un discours de fin d’année et de...

Cameroun : Paul Biya a fait un discours de fin d’année et de nouvel an à ses compatriotes

41
0

Le chef de l’Etat camerounais Paul  Biya, a tenu ce 31 décembre 2020, un discours de cette fin d’année qui s’achève et a présenté par la même occasion, ses vœux les meilleurs à ses compatriotes pour l’année 2021 qui commence.

Prenant donc occasion de ce discours qui était très attendu des populations, le chef de l’Etat camerounais a d’abord appelé tous ses compatriotes à ne pas faire fi des mesures barrières liées à la lutte contre le covid-19 édictées par le gouvernement au moment on observe encore des cas de résurgence du virus de cette pandémie dans certains pays, notamment ceux de l’Europe. Paul Biya les a donc exhortés à respecter davantage les directives du gouvernement afin d’endiguer au plus vite la propagation du virus.

Concernant la situation sécuritaire dans le pays et surtout dans les régions du nord et des deux régions anglophones, le chef de l’Etat Paul Biya a appelé les rebelles qui hésitent encore à déposer les armes, à le faire le plus rapidement possible dans les différents centre de désarment afin qu’ils bénéficient comme les autres, leur réinsertion sociale.

Toujours au cours de ce discours de fin d’année, Paul Biya n’a pas manqué l’occasion d’interpeller les pays amis qui hébergent encore les financiers des entreprises terroristes dans son pays, à les extrader le plus rapidement possible afin qu’ils puissent répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes.

Sur plan économique, Paul Biya s’est vanté en disant que, nonobstant la pandémie du covid-19, la courbe de l’économie de son pays a connu une croissance vertigineuse.

Il a conclu en faisant remarquer que malgré la pandémie du covid-19 qui a quelque peu influencé l’avancée vers le développement, ses compatriotes doivent rester soudés et déterminés à aller de l’avant pour le bien de tous et de chacun.

Bertrand Ryvalyze

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here