Home CAMEROUN Cameroun : la FIFA écrit au TAS pour renforcer la légitimité de Seidou...

Cameroun : la FIFA écrit au TAS pour renforcer la légitimité de Seidou Mbombo Njoya

70
0

Depuis plusieurs mois maintenant, la faîtière du football camerounais est secoué autant par ceux qui optent pour le maintien des dirigeants en place que par ceux qui les contestent.

Face à une telle déchirure au sein de l’institution dirigeante du football national, le gouvernement en place a dû intervenir mercredi 23 février 2021 en rendant public deux arrêtés ministériels.

Ces deux arrêtés ont été successivement signé à l’effet de reconnaître Seidou Mbombo Njoya en qualité de président intérimaire de la FECAFOOT jusqu’à l’organisation des élections et la mise en place d’un nouveau bureau exécutif.

En clair, il a été question pour les arrêtés signés par Narcisse Mouellé Kombi et ensuite par Paul Atanga Nji, respectivement ministre des sports et de l’éducation physique et ministre de l’Administration du territoire, de couper la poire en deux et de ne reconnaître que l’actuel président de la FECAFOOT comme le seul et unique responsable capable de procéder à l’organisation du championnat professionnel national.

A cette qualité, tous les stades de football du pays ont été mis à sa disposition ainsi que la sécurisation des rencontres des matches lui a été assuré par le ministre de l’Administration du territoire, Paul Atanga Nji.

Suite à cette décision des deux membres du gouvernement, la fédération internationale de football association en abrégé FIFA, depuis Zurich en Suisse, a expédié une correspondance ce vendredi 26 février 2021 à l’attention du tribunal arbitral sportif (TAS), à l’effet de renforcer davantage auprès de cette institution, la légitimité de Seidou Mbombo Njoya qui a réussi à réunir le soutien des représentants des 34 clubs des championnats élite one et élite two.

Avec cette correspondance de la FIFA au TAS, l’on se rend finalement à l’évidence que le comité exécutif provisoire qui a été mis sur pied ces dernières semaines et qui était jusqu’au là dirigé par le sénateur Albert Mbida, est désormais désavoué tant par le gouvernement que par la FIFA au profit de Seidou Mbombo Njoya qui demeure le président par intérim de la FECAFOOT jusqu’à l’organisation des élections dans les plus brefs délais et la mise en place d’un nouveau bureau exécutif.

Bertrand Ryvalyze

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here