Home AFRIQUE Guinée: Les élections législatives reportées au 1er mars, les raisons

Guinée: Les élections législatives reportées au 1er mars, les raisons

124
0

Initialement prévues pour le 16 février, les élections législatives en Guinée auront lieu le dimanche 1er mars 2020, selon un décret signé du président Alpha Condé.

En Guinée, les élections législatives auront lieu le dimanche 1er mars 2020 et non plus le 16 février comme initialement prévu par les autorités. C’est le président Alpha Condé qui a pris un décret de report en raison des risques qui pesaient sur la crédibilité ainsi que la bonne tenue de ces élections.

Outre la menace du boycott brandie par la quasi-totalité des principaux partis politiques, plusieurs commissaires, sept au total, tous membres de la commission électorale nationale indépendante (CENI), ont claqué la porte de l’institution pour protester contre la gestion « opaque » du processus électoral.

Autre raison et non des moindres, c’est l’implication des religieux qui, selon RFI, ont demandé aux gouvernants, la suspension de l’organisation des élections législatives, du moins jusqu’à ce que les parties prenantes au processus se retrouvent pour l’organisation d’élections justes, libres, crédibles, indépendantes et inclusives.

Les élections législatives devraient en principe se tenir fin 2018 ou début 2019 mais n’ont pas eu lieu pour des raisons politiques et techniques. À cela s’ajoutaient, les querelles intempestives entre le camp du président élu, Alpha Condé, et l’opposition conduite par Cellou Dalein Diallo.

Depuis la fin de l’année 2019, l’État guinéen est également confronté à une vague de colère des populations ouvertement opposées à la volonté du président actuel de modifier la constitution. Au moins vingt-huit civils et un gendarme y ont déjà perdu la vie. Alpha Condé, pour sa part, continue de jouer la carte de la fermeté.

avec Afrique sur 7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here