Home CAMEROUN Cameroun : le ministre Paul Atanga Nji rappelle à l’ordre les chefs...

Cameroun : le ministre Paul Atanga Nji rappelle à l’ordre les chefs traditionnels de l’ouest

45
0

Depuis hier mercredi 20 janvier 2021, le ministre de l’administration du territoire, Paul Atanga Nji est en tournée dans la région de l’Ouest dont Bafoussam est le chef-lieu.

Au cours de cette tournée de travail du ministre de l’administration du territoire, celui-ci a tenu une réunion de haute portée avec les chefs traditionnels de cette partie du pays pour les rappeler à l’ordre notamment, la distanciation des relations qu’ils doivent désormais observer avec les fauteurs de troubles ainsi que tous les combattants séparatistes anglophones qui refusent toujours de déposer les armes et de rentrer dans la vie civile.

Pour le ministre Paul Atanga Nji, les chefs traditionnels des différentes localités villageoises du pays, sont avant tout, des auxiliaires de l’Administration publique. Par voie de conséquence, ceux-ci ne doivent aucunement adopter des comportements irresponsables et antirépublicains.

Mieux, ils doivent éviter de se faire manipuler par des politiciens véreux ou même de se mêler des affaires politiques qui risquent de diviser leurs communautés.

A ce niveau de ses propos, le ministre Paul Atanga Nji a fait remarquer à tous les chefs traditionnels présents, qu’il n’est pas compréhensible qu’ils puissent un tant soit peu, adresser un mémorandum au chef de l’Etat Paul Biya, comme ils l’ont fait mardi 19 janvier 2021, pour lui demander de démilitariser les deux régions anglophones du pays alors même qu’ils voient de leurs propre yeux, la résurgence de l’insécurité dans ces deux régions.

Le ministre a donc profité de tous ces actes antirépublicains perpétrés par certains chefs traditionnels de la région de l’ouest, pour les rappeler à l’ordre et les mettre en garde contre ces actes qui portent à soutenir tous ceux qui travaillent dans l’ombre pour déstabiliser le pays.

Bertrand Ryvalyze    

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here