Home AFRIQUE Guinée Conakry : la tension monte avant le double scrutin de dimanche

Guinée Conakry : la tension monte avant le double scrutin de dimanche

141
0

Dimanche prochain, les guinéens après plusieurs manifestations, seront finalement convoqués aux urnes pour des élections législatives et un référendum constitutionnel alors que la campagne électorale prend fin ce vendredi à minuit.

A quelques heures de la fin de la campagne électorale en Guinée, on note que des incidents ont été constatés çà et là partout dans le pays en raison du mot d’ordre de boycott qui a été lancé par les principaux partis de l’opposition. Mais ce mot d’ordre n’a pas été suivi partout.

Dans le fief du parti au pouvoir par exemple, à Siguiri qui se trouve à quelque 600 km au nord de Conakry, la campagne électorale pour les législatives et le référendum constitutionnel qui s’achève s’est déroulée dans le calme et la sérénité.

Ce qui n’est malheureusement pas le cas dans le fief de l’opposition en l’occurrence, en Haute Guinée où les tensions étaient particulièrement vives durant ces deux semaines de campagne concernant le projet de renouvellement de la constitution que les partisans de l’opposition soupçonnent le parti au pouvoir de vouloir modifier pour maintenir le président Alpha Condé au pouvoir.

Pendant donc ces deux semaines de campagne pour ce double scrutin qui se tiendra dimanche prochain, l’opposition a misé sur sa détermination à empêcher par tous les moyens la tenue de ce référendum. Et pour cette raison, elle a fait campagne pour le boycott de sorte que certains partis politiques à l’exemple de RPG, n’ont organisé le moindre petit meeting dans la région.

Et pourtant et pour cette consultation de dimanche prochain, 30 partis politiques sont en lice pour élire 114 députés à l’hémicycle.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here