Home CAMEROUN Cameroun : une trentaine des employés grévistes de Nextel, révoqués de leurs fonctions

Cameroun : une trentaine des employés grévistes de Nextel, révoqués de leurs fonctions

104
0

Depuis lundi le 11 juin 2020, le syndicat des employés de Nextel à Douala, ont frontalement engagé contre leur hiérarchie, un mouvement de grève illimité pour réclamer de meilleurs conditions de travail ainsi que de nombreux mois de salaires impayés.

Suite à ce mouvement de grève de tous les employés de la société Nextel qui s’est rapidement étendu sur tout le territoire national et dont le préavis avait été acheminé à la direction plusieurs jours avant, de âpres  négociations ont été plus ou moins menées entre la direction générale qui demandait un assouplissement des revendications des grévistes notamment la reprise avant tout du travail. puis ensuite, l’ouverture des négociations de sorte à ne pas foirer le fonctionnement normal de l’entreprise qui souffre déjà des effets de la covid-19. Pas question ! avaient répondu sèchement les grévistes.

Face donc au refus catégorique des délégués chargés de négocier au nom de leurs collègues tassés pour la plupart à l’entrée des bâtiments de la société, pancartes aux mains et hautement brandis pour exprimer ce qui explique leur colère, la société Nextel est donc revenue en arrière pour rendre public une circulaire selon laquelle, tous les employés qui ont été absents à leurs postes de travail depuis lundi le 11 juin 2020, sont priés de les rejoindre au plus tard le début de cette semaine, faute de quoi, il seront considérés comme démissionnaires.

Ceux des employés grévistes qui ont cru que cette circulaire de la direction n’était qu’une menace, n’ont pas rejoint leurs poste de travail.

C’est ainsi qu’une trentaine d’entre eux ont malheureusement été virés de leurs fonctions, nous a confié un responsable du département des ressources humaines.

Bertrand Ryvalyze

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here